30/07/2003
art mécanik
hurle
motel murders
xia

 


Hot+bullet

   

Corps à corps à bout portant.


J’ai un trou de balle au fond du cœur depuis que tu y as placé tes lèvres. Je suis mort ou vif, à fleur de peau dans un pot de plastique, entre tes caresses pétrole et tes ambiguïtés. Ton massacra coule sur moi comme une marée noire, et le mensonge démaquille le fond de mes yeux. Il ne fait pas bon vivre au royaume des faux sourires. La balle entre et ressort comme un mauvais looping. Comme une baise froide. Les mots sentent les petites annonces, les escortes et les bodyguard speed stick juste pour elle. J’étouffe entre tes bras froids solutés, je ne suis qu’un requin mort dans ton lit. J’ai une balle au cœur qui chauffe et qui siffle en essayant de regarder ailleurs.

Tu es belle comme une auto
Douce comme un lit d’eau
Vide comme un drapeau.


motelmurders