11/02/2004
art mécanik
hurle
Eden Motel
xia

 

 

EDEN’S MOTEL
NO TRESPASSING

Roman en construction,
Speed limit 50 m/h

Chapitre 5 / 7ème partie.

Waterproof feathers
    Chicken wings are for serial killers.

Depuis que ma chambre est devenu un pigeonnier blanc, depuis que mon oreiller est en plume et que mon lit est rond, les valises sont moins lourdes, la plage est moins grande, l’eau des vagues est moins froide et les injures de la réception coulent sur ma peau blanche waterproof comme la pluie sur les plumes. Depuis je ne m’imbibe plus d’eau stagnante. Depuis je sais voler. Dans ma tête. Depuis mon lit est rond. Et lorsqu’elles déconnent dans le ciel avec leur amant le vent des heures durant silencieusement, ce silence me fait le meilleur du monde à regarder. Et je n’ai plus rien à dire. Et ça c’est soulageant. Parce que les mots que je ne dis pas sont des poids, des boulets sur des ailes au BBQ. Les mots nous retiennent au sol. Et lorsque je m’égorge de peur, elles m’emmènent haut, plus haut que le ciel multicolore. Là où tout est couleur et conversations, moi qui vois en noir et blanc.

 


motelmurders

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut du roman
<--