28/04/2004
art mécanik
hurle
Eden Motel
xia

 

 

EDEN’S MOTEL
NO TRESPASSING

Roman en construction,
Speed limit 50 m/h

Chapitre 6 / 3ème partie.

La cour à scrap
    Vidange d’huile.

Speed limit
120 heart beat

Je ne bande plus. J’ai un gros pénis de vendeur de vieux char aux cheveux teints, au sourire bronzé et aux dents en or. Mais je ne bande plus. Mon urètre se vidange de son huile, d’une huile vieille, brune, visqueuse, collante. Mes yeux se ferment comme des poings, mon front est une tranché. J’ai mal partout. Je suis en boule dans l’huile à moteur de ma sueur de fiévreux. Le circuit de course qu’est ma vie m’arrache la semelle des pneus, j’ai vraiment mal. J’ai mal. Les pilules trahisons que j’ai commencées à prendre ne font plus effet. C’est l’autre qui me les avait données. L’autre, le pusher de valises, le gars de la chambre 1. J’ai mal partout. Je me déchire comme de la tôle. Je dois sortir du lit. Ma chambre est sombre comme un garage monoxyde, je perds mes mufflers sur la voie d’accotement, je rouille par en dedans. J’ai trop mal, mais je dois aller déjeuner. Je dois aller déjeuner. Je n’arrive pas à sortir du lit. Ça crie le métal que l’on bat. Le fer rouge est dans ma gorge. Je me lève. Je tremble. Je mets mes pneus d’hivers en déséquilibre, mal aligné, je mets mes bagues lourdes, mes chaînes d’or et de culpabilité, j’oscille, j’arrache un regard de mépris dans le rétroviseur de la toilette. Je ne suis plus bon à vendre. Je suis laid. Pire qu’une bagnole de flic. Je ne bande plus. Mais je m’en fous. Même quand je pense à elle, surtout quand je pense à elle, je ne bande plus. Son visage s’estompe et c’est un crime contre l’humanité.

Je sors. Le soleil a mis ses lumières sur les hautes, je suis éblouis, je m’assois dans une des chaises rondes en plastique jaune. Épuisé. Livide.

Il est tôt. Il est tard. Je ne sais plus. J’ai mon chalumeau. Je m’en vais déjeuner. Son visage s’estompe, génocide, nettoyage ethnique.

Les guerres laissent des carcasses d’autos brûlées à des endroits impossibles.

Speed limit
120 heart beat


motelmurders

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut du roman
<--