30/06/2004
art mécanik
hurle
Eden Motel
xia

 

 

EDEN’S MOTEL
NO TRESPASSING

Roman en construction,
Speed limit 50 m/h

Chapitre 6 / 12ème partie.

Le troisième mat
    Hormone pills. For men only.

Dans la marine, il y avait un con. Il voulait prouver qu’il était un homme testostérone. Il a plongé du troisième mat du destroyer. Les destroyers ont des mats humiliés, sans voiles, des mensonges qui espionnent l’horizon. Un destroyer est un acte de violence en soi. Quelle connerie. Destroyer, mot français de l’anglais to destroy. L’intention est claire. Les destroyers sont les pilules anti-dépressives de certaines nations autistes.

Donc, le con a sauté du troisième mat, du mensonge le plus haut. Mais quand il y a eu l’impact avec la mer, l’océan Pacifique, le plus grand de tous, définitivement plus grand que la connerie humaine qui prend l’ampleur d’un ship pour celle d’un antidépresseur, quand sa face a touché l’eau, la violence a été à son maximum, la vérité a éclaté. Il a plongé du troisième mat. Les mats des destroyers sont des mensonges. La vérité a éclaté. Son visage s’est ouvert contre les flots comme une fleur. Comme la fleur de l’illusionniste pacifiste déposé dans un canon, sur une photo des années 60. Le con voulait être un homme testostérone. Il est mort sur le coup. Et son sang n’a même pas su teinter l’océan tellement l’océan est grand et que l’homme était con. Tout le monde plongeait du premier mat. Mais lui, il voulait être un homme. Il a plongé du troisième mat, du troisième mensonge et la vérité a éclaté, il n’est pas est devenu un homme, il est devenu une fleur.

Comme le soleil prétendait essayer se lever, j’ai plongé du pétrolier avec la crainte des fleurs aquatiques comme un mauvais trip. Les méduses. Mais il n’y en avait aucune. Et quand je suis rentré, nu, avec la peau qui hurle, la peau comme une carte qui perd des pays, il y avait quelque chose de différent. Je n’avais pas de soulier, c’est vrai, mais ce n’est pas ça. J’avais hâte. Mal, peur et hâte. J’espérais que quelqu’un… J’espérais quelqu’un.

J’espérais.

 


motelmurders

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut du roman
<--