28/07/2004
art mécanik
hurle
Eden Motel
xia

 

 

EDEN’S MOTEL
NO TRESPASSING

Roman en construction,
Speed limit 50 m/h

Chapitre 6 / 16ème partie.

Magnum Champagne
    Boom

Mon auto est en train de gagner. Cette nuit, elle m’a passé sur les jambes. J’arrive en fin de course, mais il me reste des tours de pistes à faire et mes pneus sont tous crevés. Si je veux débouchonner le champagne sur le podium de la mort avant elle, mon char, je dois me refaire une beauté. Je dois repasser au pit-stop. Chirurgie émotive pour un suicide en fin de tour de piste. Faux départ, je dois laisser le moteur se refroidir.

Je ne suis pas capable de sortir de mon lit. Il n’y a rien qui marche en bas de l’estomac. J’ai le cul en sang, mon cerveau y sort. C’est dégueulasse.

Je me traîne hors du lit. Et quand j’ai le goût de me plaindre, je ferme les yeux, je pense à elle et je continue. Si quelqu’un me haït au passé, moi qui changeais d’huile à tous les mois comme un calendrier osé, si quelqu’un me haït, il croit que je nage. Alors, dans l’épaisseur de ma sueur, je nage. Et je nage dans le tapis collant. Je nage. Vers la porte.

Il faut que quelqu’un m’aide.

 


motelmurders

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut du roman
<--