15/02/2006
art mécanik
hurle
Eden Motel
xia
Film film

 

 

L'esplanade des Mosquées
22ème pierre de lancée


Nadia
   

I’ll be back in five minutes. I go pray.

Nadia…

Tu es retourné à ton village. Toi qui ne crois pas en l’amour. Toi qui crois si profondément en Dieu.

C’est ça l’occupation. Il n’y a de vie de viable que de l’autre côté des nuages. Pas d’amour, pas de vie sur terre, que la mosquée et le prêche de l’imam. Ton seul espoir, c’est d’arrêter ta vie deux jours et de me suivre, de traduire pour moi, dans les camps, devant la déchirure. D’éloigner le plus possible de moi les images de la télé. M’asseoir face à face avec la douleur. Avec la pierre qui devient homme pour redevenir poussière. Tu es une porte Nadia. Et je t’écoute. Les lanceurs de pierres, tu me les auras présentés. Toi qui n’avais jamais mis les pieds dans un cimetière, toi qui haïssais les camps, tu m’auras précédé. Toi qui n’as jamais mis les pieds dans un cimetière tu entreras dans celui de Balata, là où trône les tombes des martyrs de la Brigade al-Aqsa. Où trône la tombe de l’ami d’Alaa. Et par tes mots, ton éducation et ta vérité, par toi, c’est la Palestine qui m’a parlé, qui m’a chuchoté des mots de douleur et des mots d’amour. Toi qui paye les taxis, qui ne mange pas mais qui prie cinq fois par jour.

Nadia, puisse la Mer Rouge s’ouvrir pour toi, puisse tes rêves de paradis être réel. Puisse l’avenir se taire, puisse le tissu patriarcal de ta société s’assouplir et te laisser la place qui te revient. Puisse la réalité tourner le dos quelques instants pour que tu puisses tomber en amour. Puisse la Palestine s’offrir des hommes assez courageux pour t’accepter. Pour que tu puisses devenir ce que tu es. Une femme qui sait changer le monde. Puisses-tu devenir journaliste et dire au monde ce qu’il doit entendre. Puisses-tu un jour écrire dans les journaux des nouvelles joyeuses. Que le siège de Naplouse est terminé. Qu’il n’y a plus d’affiche. Que tu es amoureuse. Et que la Palestine fleurit.

Puisses-tu un jour aimer la vie. Et comprendre la beauté des arbres. Du ciel. Et peut-être un jour, puisses-tu voir la mer, celle de Gaza ou une autre et te donner la liberté du bikini, et goûter au péché de la crème glacée.

Nadia. Tu es l’héroïne de ton monde. Et tu es chef de la résistance. Je te confie sans hésitation toutes les Mukatas de la justice et de la liberté.

Désolé que mon athéisme t’ait fait pleurer.

From: kainsilicon@yahoo.com
To: amanstrongenoughtobeamanandtoloveher@nopride.com

Nadia. Trop intelligente pour se marier. Foulard et Allah Akbar. Rêve d'être journaliste. 28 ans. Traduit pour moi. Depuis deux jours, on entre dans les maisons, chez les gens, dans la demeure de la douleur. Dans les camps. Balata. Tout ici est occupé. Chaque petit détail de la vie, chaque aspect du pays. Tout le monde a une histoire. Le gars du café, le chauffeur de taxi... Le building d'à côté. Tout.

Je m'emmure, je réalise que lorsque je suis là-bas avec eux, je fonctionne et je refoule. Ils refoulent depuis 4 générations. Affrontement à l'entré de l'université, devant moi, balles lacrymales, pierres lancées, Allah Akbar. Une autre demoiselle me dit, pour nous c'est normal, on n'en parlera même pas.

Oum Anjar a perdu ses trois fils… Normal. Khaled me ressemblait… Normal. Nadia ne se mariera jamais… Normal. Les femmes se voilent et se revoilent… Normal.

Ses trois fils...

pH

 


motelmurders

 


<--
Debut de L'esplanade des Mosquées
<--

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut de L'esplanade des Mosquées
<--