07/06/2006
art mécanik
hurle
Eden Motel
xia
Film film

 

 

L'esplanade des Mosquées
36ème pierre de lancée


La Mer Morte.
   

6 pieds sous mer.

Encore des clôtures. Cette fois-ci, autour de la Mer Morte. Pour que la mort ne sorte pas de l’eau et devienne un poisson qui marche. 412 mètres sous le niveau de la mer, l’endroit le plus profond de la terre. Le sel. Rien de vie. Le niveau baisse. Un mètre par année. On s’habitue à tout. 6 pieds sous le niveau de la peur.

La Mer Morte est un miroir. Rien n’y bouge, rien n’y vit. Un miroir qui vous reflète. Elle vous regarde. Elle vous appelle. Plus rien n’y vit. Que quelques bactéries. Que votre reflet. Que quelques parchemins. Qui parlent d’un livre. D’une solitude. Qui donne des armes à ceux qui n’ont plus de terre. Qui donne des armes à ceux qui prennent la terre. Un miroir. Se regarder dans la mort.

La Mer Morte, c’est du café amer ? Que l’on boit les jours de deuil ? Le Jourdain est détourné avant d’entrer en Cisjordanie, la mer baisse de 1 mètre par année, on en boit trop ? Elle est comme une nappe de pétrole. Une marée noire frappe les côtes de la terre sainte, un raz-de-marée de la Mer Morte, là où rien ne vit. Les murs de Jéricho sont tombés, peu importe, le nouveau est 8 mètres de haut...

La mer a une conscience. La nuit quand personne ne bouge, on l’entend parler. Murmurer. L’âme des morts sans terre l’inonde. L’âme des ancêtres. Des livres. L’âme morte du monde, peut-être même celle de dieu. Un mètre par année… La Jordanie s’y trouve de l’autre côté, à la frontière entre deux mondes, entre les plaques tectoniques, entre les guerres et les hommes qui les subissent. La mer est une immense gueule qui parle du futur, qui pleure ses larmes sulfureuses. Le soufre des eaux raconte l’enfer aux riverains.

Les eaux sont près de l’ébullition. Les hommes aussi. 6 pieds sous le niveau de la mer.

- papa, qui l’a tué, la mer morte ?

 


motelmurders

 


<--
Debut de L'esplanade des Mosquées
<--

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut de L'esplanade des Mosquées
<--