04/07/2007
art mécanik
hurle
Eden Motel
xia
Film film

 

 

EDEN’S MOTEL
NO TRESPASSING

Roman en construction,
Speed limit 50 m/h

TROISIÈME PARTIE
Chapitre 10 / 16

La semaine dernière à l’émission…

Un motel. Des chambres occupées par des échoués de l’Amérique, des marginaux en quête de bonheur et de sens. Un enfant albinos et muet qui abrite une jeune mariée en fuite dans sa chambre transformée en pigeonnier pour les mouettes. Une transsexuelle en convalescence abreuvée d’hormone et de martini. Une ménagère miss Univers qui se tape les chambres et les clients. Deux frères et sœurs jumeaux haineux plus vieux que vieux derrière la réception. Un concessionnaire junkie d’amour, attaché à un pommier pour ne pas qu’il puisse continuer à manger l’auto dans laquelle sa femme s’est tuée. Un révolté qui plonge dans les vagues tout habillé à chaque soir et qui en ressort nu à chaque matin. Et un paumé, moi, qui le suit pour la première fois dans les vagues vers les immenses cargos stationnés au large à perpétuité.

Pour le début du roman sur Le Cabinet, appuyez ici.

Calibre 33
    Happiness is a warm gun

Maria Magdalena : Je m’étais promis de ne pas sortir… Je n’aurais pas dû. Ça y est, je pleure. Je suis revenu dans la chambre, je suis inutile, je ne suis pas capable de garder un homme, même pas un enfant auprès de moi. Ils s’en vont tous. Le fusil me regarde. Il a un œil au bout, un œil noir qui pleure des balles. Très tôt, trop tôt, j’ai avalé. Les hommes m’ont toujours tenu les cheveux en me disant des cochonneries, en fourrant leur fusil dans ma gueule. Ces moments-là, ce n’est plus une bouche que j’ai, c’est une gueule, parce que je suis une cochonnerie. Et j’ai envie de vomir.

Le fusil me regarde. Une fois de plus, je vais le mettre dans ma gueule et je vais avaler.

Il y a quelqu’un qui vient d’ouvrir la porte de la chambre. Je suis cachée derrière le lit, il ne peut pas me voir. Je glisse sous le lit, le fusil encore dans bouche. Ce n’est pas le petit, je vois ses pieds couverts de sables. Dès qu’il part, je vais appuyer sur le bouton et c’est la fin de l’émission.

 


motelmurders

 


<--
Debut du roman
<--

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut du roman
<--