28/05/2008

art mécanik
hurle
Eden Motel
xia
Film film

 

 

Les clous dans la poupée voodoo
4e clou

Le premier volet d'un carnet écrit
entre l'Afrique de l'ouest et l'Éthiopie
à l'hiver 2008.

La petite histoire d’un voyage qui n’aura jamais lieu…
    Visa Denied.

Auteur : Le Haut Commissariat du Canada à Accra
Avec en primeur, LUCIEN KOKOUVI DZIFA GALLEY
Ainsi que Marcelle Dubois et le Festival du Jamais Lu,
Monique Blin,
Bernadette Marthelot et Les Écritures Vagabondes
Et Philippe Ducros.

Présenté en deux parties au Cabaret de la 7e édition du Festival du Jamais Lu.

Dimanche 5 mai 2008
De: Kokouvi Galley @ à JamaisLu
Objet: Ma lettre au Festival…

KOKOUVI : Chers amis du Festival "Jamais lu"

Qui suis-je ? Un artiste togolais, un homme de théâtre qui commence à peine sa carrière, mais un artiste quand même et c’est tout ce que je suis et rien d’autre pour l’instant.

Écoutez, Messieurs, Mesdames cette petite histoire, c’est la petite histoire d’un voyage qui n’aura jamais lieu…


Mercredi 27 février 2008
De: Kokouvi GALLEY @ hotelmotel
Objet: sans toi....!?

KOKOUVI : Philippe !
Yovo !

Sans toi
Rien de tout ceci n'aurait été possible.
Si tu n'étais pas venu au Togo...
Si tu n’avais pas insisté pour me faire traverser le lac en pirogue, moi qui ne sais pas nager…
Si tu n’avais pas insisté pour qu'on prenne ce raccourci pour gagner du temps
Pour arriver tôt à Lomé
Philippe, Akpélo! Merci!


Mercredi 27 février 2008 17:37
De: hotelmotel @ Kokouvi
Objet: re : sans toi....!?


PHILIPPE : Kokouvi, ameïbo, c'est toi que tu dois remercier. La barque qui te fait maintenant traverser l'océan Atlantique, c'est toi qui l'as construit. Je n'ai fait que souffler un peu dans les voiles.
Bravo ameïbo, et à bientôt.

Yovo Philippe


Jeudi 28 février 2008 :
De: Kokouvi Galley @ Jamais Lu
Objet: Besoin d’une lettre d’invitation

KOKOUVI : Bonjour Marcelle

Merci de m'avoir invité.

Pour l'obtention de mon Visa, je dois changer de pays, aller au Ghana, à Accra pour la demande, il n’y a pas de représentant du Canada au Togo ! C’est la première fois que je vais à Accra ! On me dit que c’est grand… Pas aussi grand que le Canada! (Rire) Moi qui ne suis jamais sorti d’Afrique…

Et pour cela j'ai besoin d'une lettre d'invitation de votre part m'invitant au festival Jamais Lu afin d’avoir un dossier complet.

Merci.

Kokouvi Galley


Jeudi 16 mars 
De: Jamais Lu @ Kokouvi Galley

MARCELLE : Bonjour Kokouvi

Voici comme convenu notre lettre d'invitation. As-tu besoin de quelque chose d'autre?

J'attends la confirmation d'un metteur en scène très dynamique pour travailler sur ta pièce. Après sa première lecture, il te posera certainement plusieurs questions sur le texte.

J'ai très hâte de t'accueillir ici.

Marcelle Dubois
Directrice artistique et générale


Vendredi 11 avril 2008 :
De: Kokouvi @ Marcelle
Objet : Ils m’ont refusé le visa

KOKOUVI : Marcelle!
Je suis allé à Accra, ils m'ont refusé le visa. Ils disent qu'ils n'ont aucune garanti de mon retour après le festival.

La présente lettre concerne votre demande de visa de résident temporaire au Canada. Après avoir évalué votre demande, je conclus que vous ne répondez pas aux exigences prévues pour l’obtention d’un visa de résident temporaire; par conséquent, votre demande est rejetée.

Je ne suis pas convaincu que vous répondez aux exigences de la Loi et du Règlement pour les raisons suivantes :

- Vos voyages antérieurs
- La raison de votre visite
- Vos biens mobiliers et votre situation financière...

Veuillez agréer, Monsieur, Madame, l’expression de mes sentiments des meilleurs.

Agent à la signature illisible.

KOKOUVI : Le numéro de mon dossier est 080400107

Qu'est-ce qu'on peut faire?

Kokouvi


Vendredi 11 avril
De: Marcelle @ Kokouvi

MARCELLE : Bonjour Kokouvi,

Quelle nouvelle! Bon, on va tenter de faire de la pression pour que tout s'arrange. Lundi, je vais appeler à Accra pour voir si on peut les convaincre que tu viendras et repartiras dans les dates données.

Courage.
Marcelle


Samedi 12 avril 

KOKOUVI : Marcelle!

Merci pour ton calme, ton grand calme.
J'ai d’abord téléphoné au consulat mais je suis tombé sur le répondeur.
Je leur ai ensuite envoyé un mail pour prendre rendez-vous le jeudi suivant tout en envoyant tous mes documents.

Le lendemain, 8 avril, je suis partie pour Accra. Je suis allé au consulat demander des renseignements pour mon visa. J'ai expliqué au monsieur de l'accueil que je suis invité par le festival de théâtre Le jamais lu, du 1 au 13 mai. Le monsieur m'a dit que je dois payer 75 cedis à la banque et m'a remis un formulaire de demande de visa.

Je l'ai rempli. J'ai payé la banque. Je me suis présenté au consulat le lendemain. Sur le formulaire, on me demande combien je gagne (mon pouvoir financier), si j'ai des biens mobiliers, si je suis marié. si je suis employé par une entreprise. si j'ai déjà voyagé en dehors de l'Afrique…

Découragement n'est pas togolais. Je sais que ça leur arrive de se débarbouiller quelques fois avec les Africains.

Je leur ai bien montré mon billet d'avion, même mon assurance était dans les dossiers. Figure toi qu’il ne n'ont même pas fait d’entrevue. Je leur ai remis mon dossier, à 7 h 45; ils m'ont fait attendre jusqu'à 16h 35 pour me remettre

Je suis prêt à retourner à Accra dès que vous m'aurez fait signe.


Encore le 14 avril
De Marcelle @ Écritures Vagabondes et Philippe

MARCELLE : Bonjour Bernadette, Bonjour Philippe,
J'ai appelé ce matin à 9h au Consulat Canadien à Accra, mais leur charmant répondeur me disait qu'ils ne répondaient plus au téléphone pour les questions de visas. Charmant!

Alors, j'ai appelé l'immigration canadienne basée ici. En principe il n'y a pas d'appel pour les visas. Alors il faut que Kokouvi refasse une nouvelle demande, plus argumentée.

De notre côté, il nous faut donc des lettres d'accueil détaillées. Il nous faut aussi démontrer les précédents de l'an dernier, avec les d'artistes togolais et béninois.
Démontrer qu'on va chercher et reconduire Kokouvi à l'aéroport.
Démontrer que nos organismes Écritures Vagabondes et le jamais Lu s'occupe entièrement du transport et des frais de séjour de Kokouvi.

De son côté Kokouvi doit démontrer plus clairement ses attaches au pays. Là, vraiment je ne sais trop ce que ça veut dire... Femme, enfant, bien matériel et financier j'imagine... Je ne sais pas comment il peut faire ça...

Marcelle


Toujours le 14 avril
De Philippe @ Marcelle et aux Écritures Vagabondes

PHILIPPE : Salut à vous...

Bon on continue le combat !

Je crois qu'il faut arriver à parler de vive voix avec l'ambassade d'Accra. Préparer le terrain. Nous ici, à cause du décalage horaire on va peut-être devoir appeler dans la nuit. Je le ferai s’il le faut.

Philippe


15 Avril 
De Marcelle @ Philippe et Écritures Vagabondes
Objet : Leur fucking bureau!

MARCELLE : bon... 6 h 20 du matin et leur bureau ne répond déjà "plus" (je suis en train de me dire qu'ils pourraient remplacer le «plus » par « pas » sur leur répondeur!)... hum...
Peut-être devrons-nous nous lever en pleine nuit. Dans ce cas peut-être que je te désignerais, Philippe.

À plus tard.
Marcelle


15 Avril 
De Philippe @ Marcelle et Écritures Vagabondes
Objet : Re : Leur fucking bureau!

PHILIPPE : J’ai appelé aussi, Marcelle, c’est pas que leurs bureaux ne répondent plus dans le sens que c’est trop tard dans la journée, mais plutôt que leurs bureaux ne répondent plus du tout par téléphone à toutes demandes de visas !

Font chier, les enfants de chiennes !


Mercredi 16 avril
De Marcelle @ Kokouvi

MARCELLE : Voici joint en pdf le document que j'ai faxé à l'instant à l'ambassade canadienne d'Accra.

Je crois maintenant Kokouvi que tu as tout en main pour retourner à l'Ambassade.
Courage et tiens-moi au courant!

Nous sommes de tout cœur avec toi!!

Marcelle


Mercredi 16 avril
De Kokouvi @ Marcelle

PHILIPPE : Je pars donc pour Accra.


Entracte     

 


motelmurders

 


<--
Debut du carnet
de voyage
Les clous dans la poupée voodoo
<--

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut du carnet
de voyage
Les clous dans la poupée voodoo
<--