03/02/2010   

art mécanik
hurle
Eden Motel
xia
Film film
Bookmark and Share Partager

 

 

Les systèmes polaires
13e texte

Bienvenue dans mon aile psychiatrique, au milieu de mes mille personnalités.

L’équation de la faim
    The Titanic was the first ship to use the SOS signal.

Le Chaman du Big Bang Band : Les ancêtres disaient que les mains de l’homme sont toujours plus grosses que sa tête.

Et qu’il est des secrets qu’il vaut mieux ne pas connaître. Et des légendes qu’il vaut mieux ne pas oublier.

La vie se trouve dans le vent. C’est pour ça que les hommes font les nuages en respirant. Elle vient du Grand Nord. Là-bas, il n’y a que ça, du vent. Et les aurores boréales, la porte du royaume des esprits, le visage du vent.

Vous êtes des curieux. Vous voulez tout savoir. Dans le Nord, les hommes ne veulent pas savoir, ils veulent manger. Ils ont faim. Dans le Nord, les curieux meurent parce que les chasseurs affamés savent attendre. Ils meurent et leur graisse nourrit les lampes. Le phoque est curieux. Comme vous. L’homme agace le bord de la banquise avec son couteau, le curieux vient voir et il est harponné. On lui perce le cou. Il en meurt et sa graisse éclaire les nuits sans fin. Mais vous, vous n’avez pas faim. Vous, vous vous mangez entre-vous, mais vous n’avez pas faim. Vous voulez voir. La faim est épouvantable. La faim torture les rêves avec des visions qui brisent les courages les plus fort et qui poussent les hommes à des actes qui font horreur. Beaucoup d’hommes du nord ont mangé de la chair humaine, dans les nuits de 6 mois. Les famines étaient tellement grandes que les hommes devenaient fous. Et personne ne les condamne. Ils n’ont simplement plus le droit de manger de la viande d’ours ou de corbeau. Vous, votre faim est dans les lunettes. Dans la glace de vos lentilles. Vous voulez voir. Voir. Vous êtes des loups curieux qui se mangent entre eux sans avoir faim. Les hommes, là-bas ont un piège pour les loups comme vous. Ils entourent un couteau aiguisé de viande odorante. Et le loup se coupe la langue. Le goût de son propre sang l’excite de plus en plus. Il finit par mourir exsangue.

Tout le monde rêve sauf ceux qui ne dorment pas.

 


motelmurders

 

 


<--
Debut de la série "Les systèmes polaires"
<--

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut de la série "Les systèmes polaires"
<--