15/09/2010   

art mécanik
hurle
Eden Motel
xia
Film film
Bookmark and Share Partager

 

 

L'AN ZÉRO
Dixième grain de riz sous la langue

Cambodge, carnet de voyage, printemps 2010.

Les petits détails de l’horreur
    Nous ?

L’acier des lits de torture, l’absence de matelas, le carrelage délavé, les tâches sur le carrelage, la patine des murs où résonnent encore les cris, et le vide. Le trop plein a tout repoussé, il a poussé l’humanité et la joie dans les craques du plancher, à l’ombre de la poussière. Entre les tuiles du carrelage. La couleur des tuiles…. Les tuiles. Oranges. Blanches. Une boîte de munition ouverte sur le lit sans matelas. Dans chaque pièce, un lit de fer, vieux, différent des lits des autres pièces. Aucun matelas. Une boîte de munition sur le lit sans matelas. Une boîte. Tombeau de métal pour les balles. Où une menotte artisanale en fer, à terre. Une barre de fer. Partout la mort. Elle prend toute la place.

Nos régimes tolèrent. L’Onu, le siège des Khmers Rouges défendu par nos pays jusque dans les années 1990.

Les petits détails de l’horreur. Là où se loge notre rôle, notre participation. Nos petits gestes quotidiens d’acceptation. Nous savons… Mais nous continuons. Nos petites trahisons. Le tourisme sexuel, la vente des enfants, des femmes… 9 ans, morte du SIDA. Petits détails sur les sphères des agendas. Petits riens.

La vie ne vaut rien. la mort est comestible. Banale. Autogénocidaire toléré. Cannibalisme étatique. Et les chiffres, les statistiques.

Que des détails.

 


motelmurders

 


<--
Debut de la série "L'AN ZÉRO"
<--

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut de la série "L'AN ZÉRO"
<--