16/02/2011   

art mécanik
hurle
Eden Motel
xia
Film film
Bookmark and Share Partager

 

 

L'AN ZÉRO
Vingt-deuxième grain de riz sous la langue

Cambodge, carnet de voyage, printemps 2010.

Les 1001 Bouddhas (suite et fin)
    Ou les questions à 1001 $ du Quiz Show Of The End Of The World

3 semaines.
Tuol Sleng. S21. Chonk Cueu. Les crânes. La mendicité. Et les remords derrière les sourires. Je commence à voir derrière la façade, entre les pierres d’Angkor Vat et dans la pénombre des salons de coiffures. Hotel massage ? Non merci. L’acupuncture mentale laisse des traces. Comment nettoyer le cauchemar ? Comment apprendre à aimer ? Comment faire confiance ? Les pères, les mères, les vieillards vendus au parti ? Leurs petits enfants vendus aux bordels et aux électrochocs qui les hantent et aux métamphétamines qui y rampent ?

Comment croire ?

Je suis un artiste.

C’est quoi, mon métier ?
Créer mon oeuvre ?
Dire ce que j’ai à dire, tant par et sur la forme que par et sur le contenu ?
Créer le monstre médiatique qui vendra mon œuvre ? Créer la controverse ? Me vendre ?
Suis-je une putain, une ménagère, un fonctionnaire, un ouvrier ou un tortionnaire ? Qui suis-je ?

Comment changer le monde sans tout raser ?
Comment changer l’homme sans le tuer ?
Comment stopper la catastrophe sans mettre le feu aux parlements ?
Comment tout recommencer ?
Comment faire face à la panique sans piétiner le monde ?

On est les privilégiés.
On le sait, on en a déjà parlé.
Des sources de ces privilèges aussi,
On en a parlé.
Peut-être pas assez, mais peu importe, personne n’écoute vraiment.
Personne ne veut entendre le sermon d’un convaincu.
Et le monde continue de tourner. Toujours dans le même sens.

Jusqu’où irons-nous pour garder nos privilèges ?

 


motelmurders

 


<--
Debut de la série "L'AN ZÉRO"
<--

-->
Texte suivant
-->

<--
Debut de la série "L'AN ZÉRO"
<--