12/07/2000

     

 

 

 

Des commentaires?
chinoiseries@lecabinet.com

4 juillet
riz frit...

26 juin 2000
Nuits froides...

19 juin 2000
Nuits chaudes...

12 juin 2000
C'est pas si chinois que ça!

6 juin 2000
Ces petits traits qui composent un caractère chinois...

25 mai 2000
La chéloniomancie ou comment prédire l'avenir par les écailles de tortues

 








CHINOISERIES

Hé ! Hé ! ! les chinoiseries sont de retour cette semaine avec les mythes et légendes de la Chine ancienne1. Ce peuple, fier héritié d`une des mythologies les plus riches de la terre, à sa propre définition du début de l`humanité et celle-ci ne manque aucunement d`originalité. Jugez-en par vous-mêmes ! Nous commençons donc cette semaine avec la création du soleil, de la lune et des astres...

Dessein au trait réalisé à partir de la partie supérieure de la bannière découverte dans une tombe de Mawangdui au Hunan, datant des Hans antérieurs (ca. -150). On distingue une tombe à gauche, le lapin dressé, le crapead bavant et la déesse Chang'e - posée sur l'aile d'un dragon - accrochée au croissant de la lune. Au centre, accompagnée de grues craquetantes, Nügua « à face humanise et à corps de serpent » trône dans les cieux. A droite, le corbeau se détache sur le disque du soleil couchant. Le dragon de droite est entouré de neuf globes incandescentes qui pourraient être les soleils primordiaux. Deux bêtes fantastiques chevauchant des montures étranges montent à l'assaut du ciel sous la gueule des dragons. 2



soleil

Taiyang : tai : ( le plus haut, le meilleur) yang : le soleil


lune
yue: la lune (un seul caractère représente la lune, remarquez la forme qui peut vraiment ressembler à un croissant de lune ! ! !


astre

xing : encore un seul caractère qui représente les astres (mais celui-ci ne ressemble pas du tout à un astre ; ça marche pas tout le temps le coup du dessin ! !)


yang


yin

« Le yin et le yang sont les deux concepts à la fois les plus éloignés et les plus rapprochés de toute la pensée chinoise. Les deux existent indépendamment l`un de l`autre et chacun d`eux se retrouve entièrement dans son opposé. Le yin représente le négatif, l`ombre, la féminité et la douceur. Le yang quant à lui représente le positif, le soleil, la force et l`ordre. Il est facile d`imaginer vos pensées en lisant ces définitions mais il serait difficile en quelques lignes seulement de rendre justice et pleine explication à ces deux notions complexes et extrêmement nuancés. C `est pourquoi les chinoiseries de la semaine prochaine seront dédiées au yin et au yang, afin de faire le point et d`essayer de rendre justice à ce petit dessin noir et blanc utilisé à toutes les sauces par les occidentaux en mal d`exotisme. " En fait, c`est uniquement en considérant les formes anciennes de l`opposition des sexes qu`on peut arriver à comprendre les notions de Yin et de Yang, leur contenu, leur rôle, leur fortune et leurs noms eux-mêmes. »3

Création du soleil, de la lune et des astres

Selon les chinois, les astres qui constellent le ciel se sont constitués par des souffles préexistants. La qualité de ces souffles déterminait celle des matériaux alors créés. Il en va ainsi :

" Les souffles chauds du yang engendrèrent le feu et les essences de ces souffles formèrent le soleil. Les souffles froids du yin accumulé formèrent les eaux et la quintessence des souffles aqueux forma la lune.

La quintessence des souffles excessifs issus du soleil et de la lune formèrent les astres et les repères sidéraux. Le ciel contient donc le soleil, la lune, les astres et les repères sidéraux ; quant à la terre, elle contient les eaux courantes, les eaux de pluie, les poussières et les souillures (le mot yin désigne à la fois l`excès et le dérèglement (la perversion dans le comportement humain. Ce sont donc, semble-t-il, à la fois les souffles " pervers " et " excédentaires " qui se sont échappés du soleil et de la lune pour former les astres) ".

Bon, d`accord, pas bien léger tout ça...allégeons le tout par un mot de vocabulaire se rapportant au côté sombre, féminin et négatif de la vie...


yindao : vagin
yin : ombre
dao : voix, chemin.
Donc le chemin ombragé= vagin

non non, ça ne vire pas tout le temps " Belle de Candeur " mes pages Web, c `est juste que le contexte s`y prêtait bien !

Vous avez des questions ? vous vous demander comment dire tel ou tel mot ? n`hésitez pas à m`écrire ! ! ! !


xia ge libai jian ! ! À la semaine prochaine !

1 Textes choisis, présentés, traduits et indexés par Rémi Mathieu, Gallimard, 1989.
2 Photographies extraite de Changsha Mawangdui yihao Han mu, Pékin, Wenwu chuban she, 1973 (vol. 1 p. 40).
3 La pensée chinoise, Marcel Grenet, Éditions Albin Michel, 1968, p.125.