14/08/2000

     

 

 

 

Des commentaires?
chinoiseries@lecabinet.com

8 août
4ième partie des bandes dessinées

31 juillet
3ième partie des bandes dessinées

24 juillet
2ième partie des bandes dessinées

17 juillet
légende chinoise en bandes dessinées

12 juillet
les mythes et légendes

4 juillet
riz frit...

26 juin 2000
Nuits froides...

19 juin 2000
Nuits chaudes...

12 juin 2000
C'est pas si chinois que ça!

6 juin 2000
Ces petits traits qui composent un caractère chinois...

25 mai 2000
La chéloniomancie ou comment prédire l'avenir par les écailles de tortues

 








CHINOISERIES

Cette semaine, la première partie des Chinoiseries est la suite de la semaine dernière. Vous vous rappelez : les débuts de la race blanche, jaune et noire…cette semaine, on explore quelques nouveaux caractères!!!


bai= blanc


huang= jaune


hei=noire


soleil (ri) : pictogramme du soleil (autrefois plus arrondi) avec un trait au-dessus à gauche pour indiquer q’il se lève à peine; le soleil qui commence à se lever est pâle, presque blanc au début. Donc, un soleil avec un crochet en haut à gauche = blanc



huang=jaune
Ce caractère a été beaucoup modifié dans sa morphologie au cours des siècles et il est donc difficile à décomposer. Mais sachez qu’il veut dire " vive couleur des champs " donc jaune et qu’il comprend les caractères suivants :


guang qui veut dire " vive, brillant " est composé des deux caractères qui suivent :


ren : pictogramme de jambes humaines (le bas du caractère guang)transportant du feu


huo : feu (le haut du caractère guang)et finalement le caratère pour champ


tian : champ (avec ses irrigations le traversant)



hei= noire
pour celui-ci, servez-vous de votre imagination s.v.p….


une fenêtre
pictogramme d’une fenêtre avec des lattes la traversant…une fenêtre donc assombrit par le feu


yan= flamme (ici, on a deux fois le caractère du feu vu plus haut) donc, le feu mis deux fois ensemble représente une flamme.( pour ceux que cela intéresse, yan est aussi le caratère utilisé pour les inflammations…)

 

Maintenant, la suite de Nu Wo!

18. Nu Wo parcouru des milliers de km de mers et de fleuves à la recherche de roches multicolores. Elle se rendit aussi dans les montagnes pour trouver du bois à brûler. Elle alluma un feu et fit fondre toutes les pierres. Après d’innombrables jours et nuits, les pierres se transformèrent en colle.

19. Nu Wo utilisa alors cette colle pour recoller les morceaux tombés du ciel. Peu de temps après, Nu Wo avait terminé ses réparations; plus rien ne différenciait alors le ciel d’avant et après la catastrophe.

20. Ayant peur que le ciel ne s’effondre à nouveau, Nu Wo partit aux quatre coins de la terre à la recherche d’une tortue; elle en rapporta une immense dont elle coupa les quatre pattes et les placa aux quatre coins de la terre comme pilier pour le ciel. A partir de ce moment, l’humanité n’eut plus jamais peur que le ciel ne s’effondre à nouveau.

21. Un jour de grande inondation, Nu Wo tua un dragon noir, féroce et invincible. A partir de geste héroïque de la part de la mère de l’humanité, le printemps revint sur terre et l’humanité ne cessa de vivre des jours paisibles.

 


Xia ge libai jian !
A la semaine prochaine !
chinoiseries@lecabinet.com

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

  Des commentaires?
chinoiseries@lecabinet.com