12/09/2000

     

 

 

 

Des commentaires?
chinoiseries@lecabinet.com

5 septembre
Nu Wo

28 août
la suite de MENG JIANG

21 août
MENG JIANG*

14 août
dernière partie des bandes dessinées

8 août
4ième partie des bandes dessinées

31 juillet
3ième partie des bandes dessinées

24 juillet
2ième partie des bandes dessinées

17 juillet
légende chinoise en bandes dessinées

12 juillet
les mythes et légendes

4 juillet
riz frit...

26 juin 2000
Nuits froides...

19 juin 2000
Nuits chaudes...

12 juin 2000
C'est pas si chinois que ça!

6 juin 2000
Ces petits traits qui composent un caractère chinois...

25 mai 2000
La chéloniomancie ou comment prédire l'avenir par les écailles de tortues

 








CHINOISERIES


Cette semaine je vous raconte la légende de la St Valentin chinoise!! Je sais, je sais, on est en plein mois de septembre mais que voulez-vous, leur St Valentin tombe en plein mois de juillet, le 7 plus exactement (selon le calendrier lunaire chinois). Alors asseyez-vous confortablement et lisez ce qui suit…

Les ancêtres du peuple chinois croyaient que le ciel était une court impériale. L'empereur qui y vivait se nommait Yu Huang Di. Hors donc, cette court était remplie d'esprits surnaturels, et chacun d'eux avait sa position ou emploi bien déterminé. Yu Huang Di, choye de ses sept filles, leur avait délègué la tâche de broder les nuages dans le ciel, tache dont elles s'occupaient à merveille. La préferée de l'empereur et la plus jeune, Qi Xian Nu, etait aussi la plus belle des sept et l'empereur la chérissait de tout son cœur.

À la même période dans le monde des humains, vivait un jeune esclave nommé Dong Yong. Il était très pauvre mais sa générosité avec les gens qui l'entouraient faisait de lui un être exceptionnel. À tous les jours, Qi Xian Nu l'observait du ciel…si bien que les mois défilèrent et les heures qu'elle passait à observer Dong Yong augmentaient en même temps que son amour pour lui. Bientôt, toutes ses sœurs surent qu'elle était amoureuse d'un humain. Malheureusement, en tant qu'esprit, il leur était interdit d'être en amour et encore moins de se marier à quelqu'un vivant sur terre. Ses sœurs, la voyant désespérée de ne pouvoir vivre son amour au grand jour décidèrent de l'aider.

Un matin nuageux, Qi Xian Nu partit dans le plus grand des secrets et se dirigea vers la terre afin de se retrouver sur le chemin de Dong Yong. Ils se croisèrent sur la route et Dong Yong ne pu résister au regard de Qi. Ils discutèrent ainsi toute la journee et le soir venu, leurs corps s'unirent dans une harmonie parfaite. Le lendemain matin, Dong Yong raconta en détails son désarroi a Qi; il lui dit tout l'argent qu'il devait remettre a son maître en échange de sa liberté. Il n'aurait jamais assez d'une vie pour trouver tout cet argent. Qi decida donc de faire appel à ses sœurs et utilisa de l'encens pour les alerter. Dès qu'elles reçurent le message de leur sœur, elles quittèrent le ciel en secret et allèrent la retrouver. Elles décidèrent alors que la meilleure façon de ramasser tout cet argent serait de tricoter des vêtements et de les remettre au maître de Dong Yong, achetant ainsi sa liberté. Aussitôt dit, aussitôt fait: Après trois jours de tricotage intensif, Dong Yong retrouvait sa liberté et épousait Qi. Après une cérémonie toute en simplicité, les sœurs de Qi la laissèrent à son bonheur et retournèrent au ciel.

Les trois années qui suivirent leur donnèrent tout le bonheur du monde, y compris un garçon et une fille. Chaque jours, Dong Yong se rendait au champ pour labourer la terre tandis que Qi préparait la nourriture, prenait soin des enfants et tricotait des vêtements à la maison. Les deux époux s'aimaient d'un amour inébranlable et se respectait énormément. Jusqu'au jour maudit des dieux ou un esprit descendit du ciel et changea le cours de leur vie…


Xia ge libai jian !
A la semaine prochaine !
chinoiseries@lecabinet.com

 

 

 

 

 

 

 
 

 

 

 

  Des commentaires?
chinoiseries@lecabinet.com