03/04/2001
art mécanik
hurle
motels murder
xia

 

LANTERNE CÉLESTE
Def.: Yuan xiao: Première pleine lune suivant le nouvel an Chinois

Les “lanternes du ciel”, aussi appelées “lanterne du bonheur, de la paix ou des dieux du ciel”, auraient été inventées à l’époque des Trois Royaumes (dynastie des Han), 300 av. J-C., par Zu Ge Liang (aussi appelé “Kong Ming”). Kong Ming, fier serviteur de l’empereur, lui etait indispensable pour tout ce qui concernait les affaires de guerre. Un jour, alors que Kong Ming était à combattre les barbares de la tribu Nan Man dans le sud de la Chine, il donna à ses soldats l’idée d’envoyer des lanternes dans le ciel pour tenir au courant de la situation les gens demeurés dans la cité. Ils inscrivaient donc sur les lanternes l’information à transmettre et envoyaient les lanternes dans le ciel, en utilisant de l’air chaud pour les faire monter.

Mais en fait, pourquoi envoie-t’on des lanternes dans le ciel à Taiwan le soir du Yuan Xiao, 2000 ans après cette guerre des Trois Royaumes? À l’origine, lorsque les premiers immigrants à Taiwan arrivèrent de la province du Fujian en Chine, ils remontèrent la rivière Ji Long jusqu’à la région de Shi fen Liao. À cette époque, Taiwan était en complète anarchie, sans aucune organisation politique, amenant ainsi son lot de pauvreté et de famine au peuple à la fin de chaque hiver. Les sans abris, affamés, se retrouvaient souvent à voler leur nourriture pour survivre, tout en étant aussi souvent l’objet de prédilection des brigands. Ne pouvant continuer bien longtemps à se faire dépouiller du peu qu’ils détenaient, ils se réfugièrent dans les montagnes en attendant que la situation se calme. Une fois les brigands repartis, les villageois qui étaient demeurés dans les villages envoyèrent des lanternes pour avertir les exilés qu’ils pouvaient redescendre sans danger. Ce retour au village correspondait justement avec le Yuan Xiao, le jour de la première pleine lune après le nouvel an chinois. Depuis ce temps, à chaque année, on envoie des lanternes dans le ciel en mémoire de cette période difficile et aussi pour souhaiter “ la paix” aux dieux du ciel, d’où aussi le nom de “lanternes des dieux du ciel”.

Deux milles ans plus tard, cette coutume est devenue très commerciale, et des centaines de personnes se rassemblent dans les montagnes ( à Ping Xi), pour envoyer sa lanterne, manger des brochettes et jouer à crever des ballons avec des petites fléchettes. C’est l’occasion d’une grande foire où on s’amuse bien et où tout le monde est là, même la télé et les autres médias…

Enfin, voici donc quelques photos rescapées de cette journée “inondée” des lanternes du ciel, version février 2001!

1- faire tenir la lanterne bien droite 2- Allumer la lanterne (papiers imbibés de gaz que l’on insère dans l’armature centrale de la lanterne)
3- Laisser le vent l’emporter…
4- Comme les soldats de l’époque des trois royaumes, on inscrit sur la lanterne ses souhaits les plus chers. (sur la photo): “réussir l’examen d’entrée à l’université de Taiwan”, trouver très bientôt un copain ou une copine”.


Voila, autre clin d’oeil, un peu moins rapide, de Taiwan!



Xia ge libai jian !
A la semaine prochaine !
chinoiseries@lecabinet.com