10/10/2001
art mécanik
hurle
motels murder
xia

 

 

Le festival de la lune
de la mi-automne.

Salut chers lecteurs !

Saviez-vous que le 15 du 8e mois du calendrier lunaire (qui correspondait cette année au 1er octobre), les chinois fêtent ce qu’on appelle " Le festival de la lune de la mi-automne ". La légende voudrait que Chang Er, belle demoiselle du genre Belle de Candeur (hint pour les lecteurs avisés des chinoiseries), aurait pris une pilule et se serait transformée en déesse. Elle se serait par la suite envolée vers la lune pour fuir son mari despote. Depuis ce jour, on peut voir Chang Er sur la lune une fois par année, précisément le jour ou la lune est la plus brillante et la plus pleine, ce qui correspond au 15 du 8e mois du calendrier lunaire. Déclaré congé national, on se doit donc d’être en famille pour observer la lune et manger tous ensemble.

Mais qu’est-ce qu’on mange ? Et bien on se bourre de petits gâteaux en forme de lune, fourrés de pâtes de fèves rouges très sucrées, de pâte de graines de lotus (ou de noix) et d’un jaune d’œuf. Par contre, ces dernières années, les taiwanais ont pris l’habitude de se faire en plus un barbecue dehors sur le trottoir...

Mais attention ! Si comme des milliers de chinois vous êtes prêts à faire la file durant des heures devant les magasins qui vendent les fameux " moon cake ", et bien un petit conseil, pensez-y deux fois avant d’acheter vos gâteaux en chine continentale ! L’agence de presse chinoise AFP rapportait récemment * que des inspecteurs de la santé publique ont saisi 6.5 tonnes de fèves moisies dans trois manufactures de petits gâteaux de la ville de Shaoxing. Ces fèves étaient destinées à fourrer les " moon cake " en question...

Dans au moins un des trois cas, de la teinture était ajoutée pour déguiser une autre variété de fèves en fèves rouges, qui sont normalement utilisées pour remplir les petits gâteaux.

Et le pire, c’est que le gouvernement a lancé une campagne nationale d’inspection des moon cakes après voir découvert qu’une pâtisserie de la ville de Nanjing recyclait les petits gâteaux moisis de l’année dernière. La compagnie Nanjing Guanshengyuan avait congelé des restants de petits gâteaux et réutilisait l’intérieur, après avoir gratté la moisissure sur ceux qui étaient pourris à l’extérieur...hum, de quoi nous convaincre de se la faire à la taiwanaise et se contenter d’un bon barbecue !!!

Bon Festival de la lune !!

* tire du China Post, 29 septembre 2001


Xia ge libai jian !
A la semaine prochaine !
chinoiseries@lecabinet.com