12/03/2003
art mécanik
hurle
motel murders
xia

 

 

Le thé aux perles.
Le procédé de fabrication d'un verre de Zhenzhunaicha.

Salut la gang des chinoiseries!

Vous est-il déjà arrive d'avoir envie de troquer votre café du matin pour autre chose de plus exotique? le thé? bon, c’est ennuyant le thé, ça fait grand-mère. Mais si vous y ajouter quelques perles, vous sortirez du quotidien et ferez l'envie de vos collègues de travail qui sirotent encore leur Maxwell House!



Zhenzhunaicha

À Taipei, vous trouvez une panoplie de kiosque sur la rue qui vous vendent des boissons de toutes sortes; le the aux perles par contre se démarque des autres produits par la sensation qu'il vous procure. Chen Yan Ming, propriétaire du kiosque Coco dans un des quartiers les plus achalander de Taipei en connaît quelque chose. Ouvert depuis quatre ans, Coco vous offre des boissons toute aussi bonne les unes que les autres, mais ce qu'ils font de meilleur, c’est le thé aux perles. Voici donc, pour vous lecteurs des chinoiseries, le procédé de fabrication d'un verre de Zhenzhunaicha:


Les perles sont faites de caramels et on les achète déjà préparées. Elles sont dures au toucher et leur odeur ne se dégagent qu'une fois chauffé.

Première étape; faire bouillir les perles dans une marmite

Attendre que les perles absorbent l'eau et deviennent Q. en chinois la lettre Q (a prononcé en anglais) exprime le bruit produit lorsque l'on met la perle dans la bouche. Cette texture se rapprocherait peut-être de la chair de pieuvre, et encore là, on en est loin. Le Q est agréable autant pour les oreilles que pour la bouche!

Après plusieurs minutes, les perles se transforment et prennent une couleur noirâtre.

On les verse alors dans une passoire

et on les passe a l’eau froide 30 secondes.

Et voilà les perles sont cuites!

On y ajoute après du sucre mais attention! Coco n'ajoute que du sucre brun, d’où le goût distinctif des perles de chez Coco!

Le sucre donne une brillance aux perles, d’où le nom thé aux perles!

Les perles étant plongées dans le thé au lait, il faut aussi préparer le thé!!
On ajoute donc le sucre brun...

Au lait déjà versée dans les barils
(et, bien sur, on pèse les quantités!)

La suite la semaine prochaine!


Xia ge libai jian !
À la semaine prochaine !
chinoiseries@lecabinet.com

-->
Texte suivant
-->